Quelle formation pour devenir paysagiste ?

Le paysagiste est un acteur incontournable dans la création et l’entretien des espaces verts. Il est en communion avec la nature afin de répondre aux besoins de ses clients. Il est souvent amené à travailler dans des conditions très difficiles et sur des terrains particulièrement délicats. Métier à part entière, être paysagiste exige une formation particulière.

A lire en complément : La bière artisanale : un cadeau original à offrir

Que fait un paysagiste ?

Un paysagiste intervient dans la conception des aménagements paysagers. Il peut s’occuper ainsi de la création des jardins privés ou publics et de l’aménagement des espaces verts, quelle que soit leur taille. Pour cela, il tient compte d’un cahier de charge. La réalisation des plans est faite grâce à des logiciels de DAO ; il peut aussi faire usage de croquis, d’esquisses et de dessins. Le paysagiste n’est pas un simple jardinier, mais il maîtrise tout de même toutes les techniques de jardinage classiques et avancées. Il est aussi amené à rédiger tous les documents techniques nécessaires à la réalisation des travaux qui lui sont confiés.

Le paysagiste est en rapport avec des professionnels de tous les domaines. Il doit souvent à collaborer avec des urbanistes, des architectes et des ingénieurs sur des projets divers. Il répond souvent aux besoins de particuliers, de professionnels, des fonctionnaires ou des sociétés d’autoroute. Ce sont des services auxquels répond Flore Boréale, paysagiste à Gometz le Châtel.

A voir aussi : Choisir les bavoirs pour bébé : quels sont les critères à considérer ?

Focus sur les études et les formations requises pour être paysagiste

Si vous avez envie d’être un paysagiste, vous devez avoir des qualifications et justifier de vos compétences auprès de vos clients. Il existe différents parcours à faire en fonction de votre niveau d’étude. Ainsi à partir de la 3e, il vous faudra un BEPA aménagement de l’espace ; spécialité travaux paysagers. Il vous est possible d’obtenir un Bac professionnel en travaux paysagers. Vous pouvez aussi obtenir un CAPA travaux paysagers qui vous donne directement la possibilité d’exercer le métier.

Si vous voulez vous lancer dans le domaine tout juste après le Bac, vous devez suivre une BTSA aménagements paysagers ou production horticole. Avec un niveau Bac+2, vous devez obtenir un diplôme d’État paysagiste. N’oubliez surtout pas qu’il vous faudra également passer un CACES ; un examen qui vous donne l’habilité de conduire certains engins motorisés indispensables à votre métier.

Les qualités d’un bon paysagiste

Pour être un bon paysagiste, vous devez également avoir des qualités. Ce professionnel doit avoir le sens de l’esthétique afin de proposer des plans répondant aux besoins des clients. Le professionnel crée les espaces verts avec une projection dans le futur. Ces espaces doivent être faciles à entretenir afin que le propriétaire et les visiteurs puissent l’admirer au quotidien.

Le paysagiste doit avoir le sens du travail bien fait. Lorsqu’il prend un chantier, il doit veiller à le livrer dans les délais prévus. Ce n’est qu’ainsi qu’il se fera une bonne notoriété auprès des clients et de leur entourage. Il doit avoir une bonne connaissance de l’univers des plantes. Il lui faudra des connaissances mécaniques, car il sera amené à utiliser des appareils pour effectuer les travaux. Des connaissances juridiques et administratives sont aussi requises pour être complet.